12 - Biens communs ?

from by Kolibri

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Brûle tes frontières via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 10 days

      €0.50 EUR or more 

     

about

Musique : Epistra pour Anno Domini Beats (Unforgettable)
Voix : Kolibri et Olaf Fabiani
Texte : Kolibri
Chorus : La chorale du verger (38)
Enregistré à Mercurol (26) et à Barraux (38)

lyrics

« ...nous vivons une période nouvelle, les biotechnologies et notamment la brevetabilité des semences, la vente des services publics comme la distribution de l’eau et l’ouverture du marché foncier à l’échelle mondiale, tout ça, ça offre de nombreuses possibilités d’investissement dans l’agriculture de demain. Et moi j’ai vraiment plaisir à imaginer un monde… »

Quoi ? Non, mais qu’est-ce qu’il raconte ? Vas-y coupe ça, comment ils veulent qu’on nourrisse le monde, si ils le marchandent !

Je ne suis plus graine, je suis devenue détenue
Par des lois et des brevets
Qui touche sans gêne à mes gènes
Moi, le fruit de sélection, d’évolution, de transmission
Je porte en moi le nécessaire
Pour nourrir toute l’humanité
Mais il n’y a plus de laisser-faire
Pour que germe ma liberté
Volée, au nom du progrès, du prof it et du pouvoir
Paysans, paysannes je vous aime
Mais les démons sèment sur vos tombes
Les graines de la honte qui ont les effets d’une bombe

J’habite ici depuis qu’a commencé ma vie

Ça fait 4 générations qu’on cultive pour notre autonomie

L’espoir se perd, mes f ils sont partis pour la ville

Et les dettes nous guettent

Depuis que j’ai semé ces graines

Offerte par des spécialistes après la sècheresse

Ils m’ont mis une corde au cou
Et la tienne comme une laisse

Puisqu’ils sont revenus réclamer un revenu

Comment nourrir les humains, si on nous vole ces biens communs ?

Je ne suis plus l’eau, je suis devenu détenue
Des bouteilles et des robinets qui marchandent ma liberté
Je suis pourtant essentielle à toute forme de vie
Source de conf lit, mon partage entre les peuples est un déf i
Aujourd’hui source de prof it
On m’a donné un prix et même privatisée
Pour qu’il augmente et limite mon accès
Aux gens, ne pouvant m’acheter
Ça me fait trop mal d’être vendue et contrôlée par des multinationales

La sècheresse est arrivée juste après que le grand barrage soit installé en amont de la région
L’irrigation est maintenant contrôlée par l’entreprise qui privatise ce bien public
Elle ose faire de l’eau une marchandise
Mais c’est à côté de cette eau que j’ai grandi
Pour en avoir suff isamment et arroser nos champs, il faut beaucoup d’argent
Comment nourrir les humains, si on nous vole ce bien commun ?

Je ne suis plus terre, je suis devenue détenue
Par des lois foncières, des barrières et des propriétaires
Je n’appartiens qu’à moi-même je suis sans frontières
Vous les avez dessinées et m’avez destinée
À être cause de guerres
On me vole, m’accapare, me colonise
Sans respect des peuples qui m’utilisent
Les conséquences sont vues comme futiles
Tout ça pour assouvir de grands désirs inutiles
Je suis à bout, à l’aide je scande
Que partout la lutte s’implante

La dernière histoire qui nous menace
Vient de la forêt que l’état prévoit
De donner à une f irme infâme
Qui planif ie de raser et planter pour exporter
Elle promet des emplois, mais veut, nous voler nos bois
On s’organise pour défendre la forêt
Vitale pour la cuisson, les fourrages et nos remèdes
Mais on a peur, mon frère est mort, pour avoir lancer un appel à l’aide
Comment nourrir les humains, si on nous vole ce bien commun ?

À vous qui vous accaparez par soif de puissance
Ces biens communs qui sont les bases pour nourrir les êtres humains
Ouvrez un peu les yeux sur les conséquences de vos actes
Pour contrôler le monde et nos vies
Vous condamnez l’avenir

Vous menacez la survie de l’espèce humaine
Et semez la haine
Mais votre récolte sera notre révolte
Nous reprendrons nos droits en désobéissant à toutes vos lois
Le vivant est avec nous et il n’est pas à vendre

Le vivant est avec nous et il n’est pas à vendre
Le vivant est avec nous et il n’est pas à vendre
Le vivant est avec nous et il n’est pas à vendre
Le vivant est avec nous et il n’est pas à vendre

Nan, le vivant n’est pas à vendre
Le vivant n’est pas à vendre
Il n’est pas à vendre.

credits

from Brûle tes frontières, released December 19, 2015

tags

license

about

Kolibri France

contact / help

Contact Kolibri

Streaming and
Download help