08 - Time is not money

from by Kolibri

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Brûle tes frontières via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 10 days

      €0.50 EUR or more 

     

about

Musique : Mercy (WebaRecords - Bhale Bacce), Mikaël Vienot (melodica et tuba) et Quentin  Marotine (saxophone)
Voix et texte : Kolibri
Chorus : Eloïse Davienne, Jean Davienne et Kolibri
Enregistré à Pantin (93), à Barraux (38) et à Mercurol (26)

lyrics

En lutte depuis mon studio tout en récup,
nouvelle version écoute ça et goûte ça

On dit souvent pour notre génération : métro, boulot, dodo
Mais j’aimerais bien rajouter 2 notions :
L’euro et le chrono. Pour gagner sa vie on est souvent prêts à devenir des robots
Vu qu’on a toujours dit qu’elle était un capital-temps
Mais le droit de vivre est gratuit, je me suis donc dis Gaby t’as le temps
De vivre simplement, de vivre librement
Ne pas être conduit par une minuterie
Qui me tuerait petit à petit, telle une mini tuerie
Guerre déclarée contre nos rêves d’enfants, le temps c’est pas de l’argent, mais ce qu’est rageant
C’est que ces deux termes sont nos seuls repères
Qu’on nous a toujours appris qu’ils allaient de paire
À tel point qu’on a peur de plus en avoir ou de les perdre
Oppressés par la soif de productivité
Oui, faut qu’on excelle
Qu’on voit grand en XXL coupons ces f icelles
Nos vies ont beaucoup plus de valeur que ce rêve d’un capitalisme universel

No, no, no time is not money
That’s an enormous connerie
No, no, no time is not money
Your time is not an economy
Ne te risque pas à suivre la tendance qui parle d’une crise et qui oublie qu’avant d’être économique elle est humaine

Tout s’est amplif ié quand nos sociétés ont trouvé bon qu’on s’industrialise et se sont mises à vénérer ces doctrines capitalistes
Clamant que tout se libéralise que le monde se marchandise, tout en prêchant que le temps c’était de l’argent
Ambiance si étouffante et oppressante qu’on manque d’air pur et la tendance perdure
Depuis l’enfance c’est la constante compétition
Toutes ces générations, formées et formatées
Sur une logique d’individualisation
L’unité dans tes rêves
Car nous sommes solidaires, seulement par intérêt
Gratuit devenu suspect
Et si pour un peu de fric, il faut tuer frère
On est prêt à se faire bourreau
Ou bien faire de lui les barreaux de cette échelle sociale, que le système n’enseigne qu’à monter
Voilà ce qu’il sème pour récolter un peuple divisé
Réveillons-nous avant qu’il ait tout déshumanisé
Rappelons-nous que pour tenir debout
Il dépend de nous, mais nous pas de lui

No, no, no time is not money
That’s an enormous connerie
No, no, no time is not money
Your time is not an economy
Ton temps c’est ta durée de vie, alors prof ite
Avant que la ploutocratie l’utilise pour son profit

Rentabilité, eff icacité, c’est tout ce qui intéresse
L’ivresse de la richesse, car tout doit être business
L’ivresse de la vitesse car les tic tacs pressent et oppressent, ignore ton stress, cache ta paresse
Si tu veux croire en ces promesses
Perso, j’ai choisi de vivre libre et heureux
Pas par ça, ni pour ça
Car notre passage sur la Terre-Mère est éphémère
Que nous ne sommes que poussière
A quoi sert de perdre sa vie à la gagner ?
A vouloir toujours plus, toujours plus vite
Remplir ses poches du berceau au tombeau
Où elles ne pourront qu’être vides
Et tout ça au dépend des autres matelots et du bateau
Et tout ça en vivant dans une aberrante précipitation
Des rythmes de vie qui nous mènent vers l’aliénation
Générant des angoisses cancéreuses et criminelles
Nous éloignant de nos cadences originelles
Il est donc temps, c’est même urgent
De dire que le temps n’est pas de l’argent
Pour vivre heureux et libre jusqu’au crépuscule de sa vie

No, no, no time is not money
That’s an enormous connerie
No, no, no time is not money
Your time is not an economy
Ne te risque pas à suivre la tendance qui parle d’une crise et qui oublie qu’avant d’être économique elle est humaine

credits

from Brûle tes frontières, released December 19, 2015

tags

license

about

Kolibri France

contact / help

Contact Kolibri

Streaming and
Download help